Guide des nouvelles exigences expéditeurs de Gmail et Yahoo pour une boîte de réception plus sûre et moins polluée

Aashna Vasa

Fév 2, 2024

Guide des nouvelles exigences expéditeurs de Gmail et Yahoo pour une boîte de réception plus sûre et moins polluée Featured Image
Aashna Vasa

Fév 2, 2024

“À partir de 2024, nous exigerons des bulk senders qu’ils authentifient leurs emails, qu’ils permettent de se désabonner facilement et qu’ils ne dépassent pas le seuil de spam signalé.”  Google Gmail et Yahoo inaugurent une nouvelle ère d’authenticité des messages électroniques, de mesures anti-spam, de processus de désinscription simplifiés et d’amélioration de l’expérience des utilisateurs grâce à leurs récentes mises à jour des exigences relatives aux expéditeurs. Ce changement aura très probablement un impact sur les entreprises et les spécialistes du marketing qui envoient plus d’un certain nombre de courriels à leur base de clientèle, c’est-à-dire les expéditeurs en masse. Google et Yahoo exigeront des expéditeurs de courriers électroniques en nombre qu’ils utilisent des “meilleures pratiques bien établies” pour authentifier l’expéditeur afin de garantir une distribution ininterrompue et des performances optimales des courriers électroniques. Dans ce blog, nous allons disséquer les éléments clés de ces changements, vous guider sur les meilleures pratiques et vous expliquer comment vous préparer pour vous assurer que vos courriels continuent d’arriver dans les boîtes de réception.

Table of Contents
  1. Qui est considéré comme un bulk sender ?

  2. Pourquoi Google et Yahoo modifient-ils leurs exigences vis-à-vis des expéditeurs ?

  3. Quelle est la date limite pour la modification des exigences relatives à l’expéditeur ?

  4. Comment se préparer aux changements ?

  5. La clé pour bénéficier des nouvelles exigences de l’expéditeur est la préparation

Qui est considéré comme un bulk sender ?

Vous ne savez pas si cette mesure aura un impact sur vous ? Voici comment chaque fournisseur identifie les bulk senders :

Google : Si vous envoyez quotidiennement plus de 5 000 emails à des adresses Gmail, Google vous considérera comme un expéditeur en masse.

Yahoo : Yahoo applique également le critère des 5 000 emails.

Par conséquent, toute personne envoyant plus de 5 000 emails par jour sera considérée comme un expéditeur en masse par les deux fournisseurs et devra prêter une attention particulière aux changements à venir afin de garantir une livraison transparente des courriels.

Pourquoi Google et Yahoo modifient-ils leurs exigences vis-à-vis des expéditeurs ?

Google et Yahoo veulent protéger leurs utilisateurs emails contre les menaces de spam et les boîtes de réception non sécurisées. Google indique que les bulk senders doivent maintenir leur taux de spam signalé (c’est-à-dire le pourcentage de messages sortants signalés comme étant du spam par les destinataires) dans Google Postmaster Tools en dessous de 0,10 % et “éviter d’atteindre 0,30 % ou plus, ce qui se traduit par une mauvaise autorité de domaine et conduit éventuellement à vous signaler comme expéditeur de messages en nombre”.

Quelle est la date limite pour la modification des exigences relatives à l’expéditeur ?

Gmail et Yahoo ont fixé des échéances différentes pour la mise en œuvre des nouvelles exigences relatives aux expéditeurs.

Google a fixé la date limite au 1er février 2024, tandis que Yahoo prévoit de mettre en œuvre les changements au cours du premier trimestre 2024. À partir de février 2024, les expéditeurs de courriers électroniques en nombre qui ne respectent pas les exigences spécifiées recevront des erreurs temporaires sur une petite partie de leur trafic non conforme. Ces erreurs visent à inciter les expéditeurs à résoudre les problèmes à l’origine de la non-conformité.

En avril 2024, le rejet d’un pourcentage du trafic de courrier électronique non conforme débutera et augmentera progressivement au fil du temps. Par exemple, si 75 % du trafic d’un expéditeur respecte les lignes directrices, le rejet commencera pour un pourcentage des 25 % restants qui ne sont pas conformes.

Cette approche progressive est destinée à encourager les expéditeurs de courriers électroniques en nombre à se conformer aux règles.

Comment se préparer aux changements ?

Les nouvelles exigences introduites par Google et Yahoo apportent des changements significatifs pour les spécialistes du marketing par courrier électronique et les destinataires. Les clients bénéficieront désormais d’une sécurité accrue des messages électroniques grâce à l’authentification du domaine de l’expéditeur (DKIM, SPF, DMARC), ce qui garantira la fiabilité et réduira la probabilité que les messages électroniques soient marqués comme étant des spams.

En outre, un processus simplifié de désabonnement en un seul clic est obligatoire, offrant aux utilisateurs un meilleur contrôle de leur boîte de réception, tandis que des mesures strictes visant à maintenir les taux de spam à un niveau bas visent à créer une expérience de messagerie plus sûre et plus désirable. La plateforme email d’Insider facilite la mise en conformité avec ces changements afin d’assurer une transition en douceur pour les spécialistes du marketing par courriel.

Voici trois étapes pour vous préparer aux nouvelles exigences et vous assurer de ne pas être pris au dépourvu.

1. Authentifiez votre le domaine de l’expéditeur

Google et Yahoo soulignent tous deux l’importance de l’authentification des domaines pour instaurer la confiance entre les marques et leurs clients. Cette exigence vise à prévenir les attaquants potentiels en vérifiant l’identité de l’expéditeur, et les messages authentifiés sont moins susceptibles d’être rejetés ou marqués comme spam par Gmail.

Pour votre domaine d’expéditeur, il y a deux enregistrements que vous devez configurer pour compléter l’authentification :

  • Domain Keys Identified Mail (DKIM): Cet enregistrement ajoute une signature numérique à vos emails pour confirmer la légitimité de l’expéditeur.
  • Sender Policy Framework (SPF): Elle fonctionne comme une liste blanche pour les serveurs de messagerie, indiquant les serveurs autorisés à envoyer des courriels au nom d’un domaine.

Additional for bulk senders: Mettre en place un enregistrement Domain-Based Message Authentication, Reporting, and Conformance (DMARC) . Les expéditeurs doivent publier un enregistrement DMARC, même si la politique est définie sur “none”.

Un enregistrement DMARC vous permet de suivre et de contrôler les messages envoyés via votre domaine d’expéditeur. Si un message envoyé contenant votre domaine d’expéditeur n’a pas d’enregistrement SPF ou DKIM correspondant (non authentifié), vos destinataires en seront informés.

Insider simplifie ce processus d’authentification grâce à son assistant d’intégration, améliorant ainsi la transparence et le contrôle des domaines d’expéditeurs.

Insider’s onboarding wizard enhances transparency and control for marketers

2. Désabonnement facile en un clic

Les utilisateurs doivent désormais disposer d’un moyen simple de se désabonner des courriers électroniques envoyés en masse. Les messages électroniques doivent contenir au moins une méthode permettant au destinataire de se désabonner en un seul clic. Les expéditeurs en nombre ont jusqu’au 1er juin 2024 pour mettre en œuvre la désabonnement en un clic dans tous les messages commerciaux et promotionnels.

S’il est toujours possible d’utiliser un lien de désabonnement comportant plusieurs étapes, les spécialistes du marketing doivent également intégrer un bouton visible – idéalement en haut de l’e-mail – pour une désinscription plus pratique en un seul clic.

Option 1: pour les pages de désabonnement qui demandent une confirmation supplémentaire de la part des destinataires, vous pouvez en créer une avec les pages de désabonnement personnalisées d’Insider, y compris le centre de préférences.

Si vous choisissez d’utiliser un lien de désabonnement personnalisé, assurez-vous de disposer d’un autre bouton de désabonnement à côté de l’expéditeur pour permettre aux utilisateurs de se désabonner en un seul clic.

Regardez notre exemple de campagne ci-dessous, qui montre à la fois un lien de désabonnement dans l’en-tête et une page de désabonnement personnalisée au bas de l’e-mail.

❗️Si vous souhaitez que l’option de désabonnement apparaisse à côté de votre adresse d’expéditeur, assurez-vous d’avoir une bonne réputation IP et une bonne autorité de domaine. Une faible réputation IP peut affecter l’affichage de l’option.

Option 2: Désabonnez les utilisateurs en un seul clic en utilisant la fonction de désabonnement par défaut d’Insider dans notre éditeur d’emails – pas besoin d’actions ou d’intégrations supplémentaires. Découvrez ci-dessous comment fonctionnent les liens de désabonnement par défaut d’Insider :

 

3. Maintenez votre taux de spam à un niveau bas

En plus des efforts déjà déployés par Google pour réduire le spam, les nouvelles exigences imposées aux expéditeurs sont conçues pour améliorer la sécurité et l’attrait de la boîte de réception pour tous les utilisateurs. Les expéditeurs sont désormais tenus de maintenir un taux de spam inférieur à 0,3 %, comme indiqué dans Postmaster Tools.

Pour rester en dessous de ce seuil, vous pouvez raccourcir le processus de désinscription, n’envoyer des courriels qu’aux destinataires qui vous en ont donné l’autorisation et éviter d’utiliser plusieurs types de contenu dans un même message, car cela a tendance à désintéresser votre public.

Insider garantit la conformité à l’aide de tests de spam automatisés, de vérifications du score de délivrabilité et d’aperçus préremplis sur plus de 100 appareils pour comprendre comment les courriels atterrissent dans une boîte de réception et comment ils sont lus sur différents appareils afin d’éviter les rapports de spam. La plateforme d’analyse permet également aux spécialistes du marketing d’utiliser des données approfondies pour informer leurs stratégies d’emailing et prendre des mesures en conséquence.

4. Nettoyez votre liste d’abonnés

Comme nous l’avons indiqué dans un article récent, Gmail s’apprête à supprimer ou à désactiver les comptes restés inactifs au cours des deux dernières années, à partir de décembre 2023.

À la lumière de cette évolution, nous vous recommandons vivement d’exclure de votre liste d’abonnés tous les utilisateurs qui n’ont pas ouvert ou cliqué sur un e-mail au cours des deux dernières années.

Cette approche vous permettra de vous prémunir contre d’éventuels taux de rebond élevés et d’atténuer les risques associés aux problèmes de réputation et de délivrabilité.

Gardez une longueur d’avance en améliorant votre liste d’adresses électroniques et en veillant à ce qu’elle soit conforme aux nouvelles règles de Gmail, pour une stratégie de communication transparente et efficace.

La clé pour bénéficier des nouvelles exigences de l’expéditeur est la préparation

Les spécialistes du marketing ne doivent pas s’inquiéter des changements apportés aux exigences relatives aux expéditeurs. En fait, les mesures de protection supplémentaires devraient aider les destinataires de vos courriels à vous faire encore plus confiance lorsque vous arrivez dans leur boîte de réception.

Insider s’engage à fournir à ses utilisateurs les outils et le soutien nécessaires pour naviguer avec succès dans ces changements. Grâce à des processus rationalisés, à une intégration transparente et à la conformité avec les normes les plus récentes du secteur, vos efforts en matière d’e-mail marketing continueront d’atteindre efficacement votre public. Gardez une longueur d’avance, restez en conformité et continuez à délivrer des messages percutants avec Insider.


Since the beginning of her career, Aashna has maintained a niche focus on marketing of SaaS products. At Insider, she is responsible for managing the go-to-market strategies for Insider's product suite, and fostering relationships with analysts. A design thinker at heart, Aashna's current role empowers her to solve challenges for the larger marketing community that she's always been a part of.